Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
  • Home
  • /
  • Healthy Lifestyle
  • /
  • Un esprit sain dans un corps sain #2: Craquer ou ne pas craquer? Telle est la question…

Un esprit sain dans un corps sain #2: Craquer ou ne pas craquer? Telle est la question…

Au début de cette aventure, quand j’ai décidé de la partager avec vous, je me suis promise de ne rien vous cacher. Je voyais tellement de beaux témoignages, de miracles soudains, des avant/après fulgurants et motivants certes mais qui n’étaient pas suffisants selon moi. On ne sait pas vraiment à quoi on devrait faire face pendant la période de transition pour arriver à atteindre leurs résultats. Leurs collages et leurs histoires nous donnent l’impression que tous les obstacles rencontrés pour atteindre leurs objectifs avaient été facilement surpassés.

Seulement deux semaines après mon démarrage je rencontre mes premiers obstacles. Et là je craque…

Je n’ai plus d’appétit quand je pense qu’au déjeuner dont je devrais me contenter ,de ces légumes froids qui n’auront plus aucune saveur. En effet, en plus de ne pas avoir encore trouvé de solution pour garder mes légumes chauds jusqu’à l’heure du déjeuner, l’inspiration me fait défaut quand il s’agit de varier la préparation de mes légumes. Je suis déjà dégoûtée par la même saveur que je connais depuis 2 semaines maintenant. Je perds même mes repères. J’essaye de revoir les conseils donnés par tata Madoussou, de chercher des recettes sur le net mais rien ne me donne envie. Et pourtant j’avais toute la motivation. Du coup je me retrouvais à dépasser la quantité féculents qu’on m’avait conseillé.

J’ai aussi craqué quand à la sortie de chez mon gynéco, j’apprenais que mon surpoids, cet assassin, avait beaucoup plus d’influence sur ma santé que je ne m’imaginais…

Entre tristesse et stresse, je m’oubliais, je me perdais, je n’hésitais pas à faire des écarts dès que l’occasion se présentait. Il faut croire que je n’ai toujours pas encore trouvé la solution pour surmonter ces périodes sans me réfugier dans le grignotage et le sucre.

J’ai craqué, je me suis effondrée aux sports quand je n’ai pas compris pourquoi sur le tapis, pour la même fréquence, je n’arrivais plus à tenir. Comment je pouvais faire preuve d’autant de faiblesse? Où était passée ma rage de vaincre? Comment je comptais atteindre mes objectifs si c’était pour régresser à chaque séances?

Puis je me rappelais des conseils que m’avait donné tata Madoussou: Ne pas me mettre la pression.

J’ai entrepris de chercher et de tester de nouvelles recettes, de ne pas m’endormir sur mes lauriers et surtout de me rappeler le but de ce combat: être et demeurer en bonne santé. Je cherche toujours une alternative pour gérer mes périodes de stresses.

Pour mes repas, je mangeais plus de viande et de poisson pour ne pas abuser des féculents. J’optais les midis par exemple pour de la banane braisée et de poulet braisé. Et quelques soirs, quand j’avais un creux, je prenais un sandwich de thon avec du pain complet. Le lendemain du jour où j’avais craqué sur la malbouffe, j’allégeais en colories mes plats. J’ai alterné mes séances de sport en faisant des certaines à domicile à l’aide d’une application (dont je vous parlerai très bientôt ) et d’autres à la salle sans pression. L’idée ici était de rester dans la mouvance et surtout ne pas abandonner même si le rythme changeait.

J’avais pour ambition de perdre 4 kilos pour ce premier mois. Grande fût ma surprise quand ma balance afficha 94,4 Kilos soit 4,6 de perdus!! J’ai intérêt à ne plus rien lâcher!

Rendez-vous sur Hellocoton !

mm

#dreamer #writer #blogger #YouTuber #makeupartist

mm

#dreamer #writer #blogger #YouTuber #makeupartist

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Page generated in 0,490 seconds. Stats plugin by www.blog.ca